Interview de Sandrine Pfister, directrice de la communication du Département de la Marne

Sandrine Pfister directrice de la communication du Département de la Marne

Pouvez-vous nous expliquer votre projet de communication ?

Sandrine Pfister : Le Département est responsable des politiques locales d’action sociale. Cette mission de proximité est réalisée par 15 circonscriptions de la solidarité départementale (CSD), services départementaux répartis dans toute la Marne. En 2013, les deux CSD châlonnaises ont pris l’initiative, en collaboration avec le CCAS de Châlons-en-Champagne,

d’engager au profit des personnes et familles en fragilité sociale une action de sensibilisation pour prévenir la précarité énergétique. L’objectif était de permettre à ces usagers de réduire par des éco-gestes simples leurs factures d’eau et d’énergie. Les équipes des CSD ont sollicité la direction de la communication pour les accompagner dans ce projet et créer les outils adaptés.

Comment s’est construit le support de communication ?

Sandrine Pfister : Les équipes souhaitaient accompagner les réunions d’information organisées par les assistantes sociales auprès de leurs usagers habituels par une exposition. Elles nous avaient demandé de réaliser des affiches.
Avec l’agence Com’In Création à laquelle nous avons fait appel pour créer ses supports, nous avons imaginé des panneaux d’information déroulants (de type Roll’Up). La durabilité de ces supports conjuguée à leur facilité de montage, leur modularité et leur matérialité nous semblait mieux correspondre aux besoins des équipes que des affiches, toujours très fragiles, peu visibles car se confondant avec le décor et exigeant des supports d’affichage (grilles, panneaux) toujours difficiles à réunir.
La difficulté du projet résidait, toutefois, dans la spécificité du public. Il s’agissait, en effet, de personnes en rupture avec l’écrit et la langue française. Il fallait donc prévoir des supports compréhensibles par tous et ne nécessitant pas un recours exclusif à l’écrit. Avec Com’In Création, nous avons choisi de réduire le texte au minimum et d’utiliser des photos et des illustrations que l’agence a conçues et déclinées sur une douzaine de panneaux. Chacune des 3 thématiques était assorties d’un code couleur et d’un picto spécifiques pour faciliter le repérage des informations. Nous avons décliné ensuite ces éléments graphiques sur les documents print, courrier d’information et invitation à la réunion.

Que vous a apporté ce support de communication ?

 Sandrine Pfister : J’y vois, pour ma part, un triple intérêt
  • Offrir aux usagers des supports de communication de qualité, agréables à l’œil et attirants (les codes couleurs étaient très gais) et de faciliter ainsi la compréhension rapide et l’assimilation des informations ;
  • Valoriser le travail des équipes et leur professionnalisme par la qualité des outils mis à leur disposition ;
  • Les familiariser avec une démarche de communication qui leur est le plus souvent étrangère et à l’égard de laquelle les travailleurs sociaux éprouvent parfois une certaine méfiance.
Le retour du public ainsi que celui des assistants sociaux qui animaient les réunions d’information a été très bon. Ce support a été apprécié et a facilité la compréhension des éco-gestes à réaliser pour alléger ses factures. Ce qui était notre objectif, en somme.
Pour aller plus loin : découvrez notre savoir-faire et contactez-nous afin de déterminer quel type de support de communication peut correspondre le mieux à vos actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.